Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Plan de gestion

Sur la base des orientations de gestion, véritable ADN du Parc, le plan de gestion détermine les objectifs de protection, de connaissance, de mise en valeur et de développement durable pour la mer d’Iroise. Cette vision globale et ambitieuse de la gestion de l’espace marin sert de principe directeur à l’ensemble des actions quotidiennes du Parc.

Durant trois ans, de 2007 à 2010, les membres du conseil de gestion et l’équipe du Parc ont travaillé à l’élaboration de ce plan, en concertation avec les usagers de l’espace marin. Voté le 29 septembre 2010 par le conseil de gestion du Parc, le plan de gestion a été validé ensuite par le conseil d’administration de l’Agence des aires marines protégées le 25 novembre 2010.

Le plan de gestion vaut pour 15 ans, un pas de temps significatif à la fois pour les évolutions environnementales (évolution des écosystèmes, d’une espèce, du climat…) mais aussi de société (nouveaux comportements, nouveaux outils…).

Le plan comprend 4 volumes : l’état initial, les finalités de gestion, les fiches indicateurs et le document d’objectifs des sites Natura 2000 (parties terrestres).

Consultez le résumé

L’état initial

L’état initial du plan de gestion du Parc naturel marin d’Iroise recense les données connues et accessibles sur l’Iroise. Celles-ci sont fournies par les nombreux travaux qui ont été et sont encore engagés avec les acteurs locaux, professionnels et scientifiques pour disposer d’un état de référence du milieu.  La connaissance du milieu marin et des activités humaines est l’un des enjeux forts du Parc.

Le document est divisé en six chapitres, couvrant l’ensemble des enjeux et activités en mer d’Iroise :

  • patrimoine naturel remarquable,
  • pêche, aquaculture et ressources halieutiques,
  • qualité de l’eau,
  • tourisme et nautisme,
  • éducation à l’environnement marin,
  • patrimoine culturel maritime.

Toutes ces données sont présentées essentiellement sous forme de fiches et de cartes de synthèses.
L’état initial a également pour objectif de permettre à un large public de mieux identifier les enjeux de l’Iroise.

Consultez l'état initial

Les finalités de gestion et la carte des vocations

Les finalités du plan de gestion traduisent les grandes priorités sur lesquelles le conseil de gestion souhaite travailler pour améliorer la gestion de la mer d’Iroise. Elles sont définies en identifiant des niveaux d’exigence, fixant l’ambition initiale de ce plan de gestion. Ce volume identifie également les activités qui doivent être soumises à avis conforme du conseil de gestion.

Il couvre les mêmes six chapitres que l’état initial et s’intéresse en plus à la gouvernance du Parc.

 

Connaissance, soutien, contrôle et sensibilisation

Le document indique quelles actions et mesures de gestion le Parc doit mettre en place pour atteindre ces objectifs. Les actions sont définies autour de quatre principes :

  • Connaissance - suivi : l’amélioration de la connaissance du milieu marin et des usages.
  • Soutien – accompagnement : les mesures de soutien technique ou financier aux projets qui concourent à la réalisation des objectifs du plan de gestion.
  • Contrôle – sensibilisation : le développement des actions de sensibilisation ou le renforcement des contrôles en mer.
  • Règlementation – encadrement : l’adaptation des mesures d’encadrement aux enjeux de la mer d’Iroise.

La carte des vocations

Dans la carte des vocations, le Parc définit des priorités d’actions (protection, valorisation, développement durable, exploitation raisonnée) en fonction des enjeux des zones concernées. C’est une spatialisation simple du plan de gestion, elle n’a aucune valeur règlementaire.

Consultez les finalités de gestion et la carte des vocations

Les fiches indicateurs

Construction des indicateurs

Pour chaque finalité du Parc, un jeu restreint d’indicateurs a été défini. Chaque indicateur correspond à une combinaison d’une ou plusieurs données ou informations mesurables appelées métriques.

Pour évaluer les résultats obtenus dans le Parc au regard des finalités fixées, il est nécessaire de disposer d’indicateurs de suivi. Ces indicateurs doivent éclairer le conseil de gestion sur l’état du milieu marin et la convergence vers les objectifs fixés. Ils permettent ainsi au conseil d’orienter son action.
Un travail important a été fourni afin d’identifier avec les experts les indicateurs les plus pertinents.
Ces indicateurs offrent une vision synthétique et opérationnelle de l’état du milieu, et constituent ainsi le tableau de bord du Parc naturel marin d’Iroise. Cette démarche d’évaluation s’intègre à celle initiée au niveau national par l’Agence des aires marines protégées.

 

Consultez les fiches indicateurs

Le document d’objectifs Natura 2000 : Sein, Ouessant, Molène (parties terrestres)

Le plan de gestion du Parc vaut comme document d’objectif des sites Natura 2000 marins présents dans le périmètre du Parc. Les enjeux propres à la conservation des espèces et des habitats sont donc pris en compte dans le plan de gestion.
Néanmoins, les parties terrestres des îles de Molène, Sein et Ouessant sont aussi des zones Natura 2000. Ces problématiques étant essentiellement terrestres, un document mis en œuvre par le Parc naturel régional d’Armorique, leur est dédié.

Document d'objectifs des sites Natura 2000 complet

Superficie des habitats terrestres Natura 2000 - Iroise